Les flammes bleues du Mt Ijen

29 Aout 2017 Date peu banale car aujourd’hui c’est mon anniversaire et je m’offre un cadeau  exceptionnel ! As tu déjà vu des flammes bleues ? Non ? Moi non plus ! Et pourtant c’est le spectacle que je vais observer, toujours avec Heather, Bjorn et Joanna où après avoir partagé un moment intense sur le Mt Bromo nous allons entamer une deuxième montée. L’une des expériences les plus incroyables de ma vie !

Se rendre à Ijen

Depuis Probolinggo ou Yogyakarta avec le train :

La station où tu devras t’arrêter s’appelle Stasiun Karangasem c’est la station la plus proche pour se rendre à Ijen.

Louer une jeep ou un scooter :

Pour aller sur Ijen tu as deux solutions :

  • Louer une jeep mais attention les prix peuvent vite grimper 15/25€ (les loueurs se trouvent proche de la gare)
  • Louer un scooter (ce que l’on a fait avec notre Hostel) reste l’option la moin chère

L’hostel que l’on a choisi :

Durant mon voyage, rares sont les fois où je n’ai eu qu’un choix d’hostel disponible, ce fut le cas cette fois-ci et je suis allé ici:  Karangasem Guest House

Je dois t’avouer que ce n’est pas le plus bel Hostel de mon voyage mais il a largement fait l’affaire pour y passer la nuit. Le gros avantage est qu’il est juste devant la gare et que l’on a pu réserver notre scooter directement avec eux pour 5 € = 80000 Roupies par personne.

Je pense que tu peux largement t’y prendre à l’avance et réserver un Hostel plus sympa surtout si tu souhaites profiter de la région deux ou trois jours.

Voir les hostels sur Booking

Te réveiller tôt tu devras

Le volcan Kawa Ijen est ouvert de 1 heure du matin jusqu’à 12 h tu as deux solution :

  • La première est de faire l’ascension à 1 h du matin (La majorité choisissent cette horaire) pour bien sûr observer les flammes bleues au fond du cratère. Tu auras en plus la chance d’admirer le lever du soleil.
  • le deuxième consiste à partir en journée (avant 12 h) tu pourras y passer la journée mais tu devras attendre la nuit tombée pour observer les flammes bleues et ensuite redescendre. Cette option s’adresse avant tout à ceux qui ont du temps et souhaitent profiter de l’endroit.

En semaine le prix du ticket est de 100000 Roupies = 6,20 € et en week-end 150000 Roupies = 9,30 €

Privilégie de venir en semaine pour éviter les touristes.

Quel équipement ?

Si tu as lu mon article sur le Mt Bromo l’équipement est quasi semblable, à une exception près:

  • Lampe frontale pour la montée de nuit
  • Vêtements chauds car il fait froid à 1h du matin
  • Un coupe vent car ça souffle beaucoup, beaucoup, beaucoup !
  • Un bonnet chaud

Mais surtout n’oublie pas ton masque à gaz ! on pourra te refuser l’entrée si tu n’en possèdes pas. Les gaz qui s’échappent du cratère peuvent causer des dégâts. En principe ton Hostel possède et prête gratuitement le masque ! Cependant il serait possible de louer le masque à la porte d’entrée (Information à confirmer)

Le Kawa Ijen, une ascension difficile ?

Selon ton cardio/fitness la montée peut piquer car on se trouve à 1900 mètres d’altitude. La montée représente 400 mètres de dénivelé positif et certains passages sont très très raides mais point positif, le chemin est assez large et assez bien indiqué. Compte 1H30 – 2h pour la montée.

Vue de nuit pendant l’ascension

Vivre une expérience unique

Les flammes bleues du Kawa Ijen

Bien sur c’est la chose que l’on vient observer, je parle des flammes bleues, véritable spectacle naturel qu’offre le volcan mais une petite explication s’impose :

Le Kawa Ijen est un volcan unique en son genre. En effet c’est une des plus grandes réserves d’acide sulfurique au monde, son lac bleu et sa roche donnent un paysage à couper le souffle. Le volcan offre une quantité phénoménale de soufre, c’est « le sang » du volcan qui une fois sorti des entrailles du Ijen se solidifie et que les indonésiens appellent « l’or jaune ». C’est cela que les mineurs viennent récupérer. En journée des colonnes de gaz s’échappent de trous naturels et le soir ces mêmes gaz brûlent pour t’offrir le plus beau des spectacles : Les flammes bleues, en effet c’est le soufre brûlant à l’oxygène qui donne cette couleur incroyable !

Les forçats du soufre

Un jour sur France 5 j’ai vu une émission appelée « Les forçats du soufre » et je me suis dit :

« Un jour, j’irai là-bas« 

Je l’ai vu de mes propres yeux et j’ai pris la claque de ma vie !

Peux-tu imaginer voir des hommes aller au fond d’un cratère, aller casser le soufre avec leurs pioches, et remonter à la seule force des jambes et des épaules ? En moyenne les charges que les porteurs soulèvent se situent entre 50 et 90 Kg, il font 2 aller-retour et gagnent en moyenne 10 € en journée et 20 € la nuit. Leur espérance de vie ne dépasse pas 40 ans… oui, un vrai travail de forçats…

  • Le gaz qui s’échappent n’est pas vraiment des plus agréables… il ont la particularité de sentir l’oeuf pourri mais en plus de ca il sont extrêmement nocif sur le long terme pour le coeur, les poumons etc…
  • La plupart travail sans masque
  • La montée du lac vers le sommet est très très raide je te laisse imaginer avec 70 Kilo sur le dos…

 

Le respect des mineur

Mon carton rouge pour tout les touristes ne respectant pas les mineurs : J’ai dû à plusieurs reprises hausser le ton sur des touristes pour laisser passer les mineurs. Ils sont très lents et on ne doit à AUCUN MOMENT les gêner dans leur travail. Seulement certains touristes ne pensent pas comme cela. On a l’impression que tout leur est dû et cela m’exaspère un peu. Je me considère comme un invité dans un pays. J’ai « la chance » de pouvoir observer quelque chose d’impensable en France. Cela me permet de relativiser sur ma vie et mes petits soucis du quotidien.

Vue depuis le cratère

Oui j’ai reçu une claque ce jour là et pour le reste de ma vie et en plus j’ai vécu tout cela le jour de mes 29 ans le 29 Aout…. une expérience inoubliable !